L’ensemble

Cake O’Phonie

Un ensemble pas comme les autres…

La particularité de Cake O’Phonie, c’est de n’avoir d’existence que grâce à l’émission Chorus, une nouvelle production de la télévision suisse romande. Cette émission mettait en scène 12 chorales suisse romandes, qui devaient s’affronter sous l’œil d’un jury et du public le temps de deux demi-finales et d’une finale. Le vainqueur de ce concours devait représenter la Suisse lors de l’Eurovision Choir of the Year en Suède l’été suivant. Un petit groupe de passionnés avait envie de tenter cette expérience atypique, mais comme il ne comptait pas assez de membres, il a décidé de recruter d’autres amateurs férus de chant pour se lancer dans l’aventure. Ainsi naquit Cake O’Phonie : sept hommes et sept femmes, sous la direction d’Antoine Krattinger, issus d’horizons variés mais tous liés par la passion du chant et le goût du défi. Construire un groupe dans un délai limité avec des membres ne se connaissant pas tous à l’origine et monter un programme de chansons de variétés harmonisées pour l’ensemble n’est pas une mince affaire. Et cela a payé, puisque la petite formation, contre toute attente, a remporté le concours. La motivation a plus que jamais soudé le groupe, qui a repris les répétitions de plus belle pour aboutir à un résultat sans l’ombre d’un doute bien loin d’une cacophonie…